9e combat

Au Pérou, une pomme de terre a causé la ruine de Victoriano. Des variétés oubliées lui offrent aujourd’hui un nouvel espoir…

Dans les hautes Andes du Pérou, Victoriano, comme des milliers de Péruviens, a été incité dans les années 2000 à cultiver la « papa blanca », la pomme de terre blanche. Laissant de côté les variétés traditionnelles, Victoriano et d’autres paysans se sont rendus dépendants des fournisseurs de pesticides et engrais nécessaires pour cette culture. Conséquence : la surproduction a entraîné la chute des prix, l’endettement des familles et l’insécurité alimentaire.

 

Aujourd’hui, l’association Fovida, soutenue par le CCFD-Terre Solidaire, promeut une agriculture plus respectueuse de l’environnement et favorisant la biodiversité. Ce sont 19 organisations locales regroupant 655 producteurs qui cultivent l’une des 45 variétés locales de pomme de terre, comme la « yana wenco » dont les champs fleurissent à nouveau : un véritable espoir pour toute une région sinistrée !

 

Votre don est capital pour permettre d’accompagner davantage de paysans dans le développement d’une agriculture plus durable.

 

arrow_moreEN SAVOIR PLUS