17e combat

Au Timor Oriental, les populations apprennent à développer l’agroécologie dès le plus jeune âge

Colonisé pendant des décennies, le Timor est en majorité encore dans une agriculture de subsistance qui sert à peine à nourrir leur famille.
 
Le changement climatique et le phénomène El Niño des deux dernières années ont bouleversé la saison des plantations. La production de céréales a ainsi chuté de 30 % depuis ces 5 dernières années, mettant les familles en situation d’insécurité alimentaire. Selon la FAO, 350 000 personnes, soit plus de 29 % de la population, seraient touchées.
 
Depuis 2002, dans des centaines de villages, Permatil forme les agriculteurs aux techniques de compostage pour assurer la fertilité des sols. Cet apprentissage doit leur permettre de produire de quoi se nourrir en utilisant des variétés locales qui nécessitent peu d’eau et en diversifiant aussi les cultures.
 
Parallèlement, Permatil engage un vaste travail de sensibilisation à l’agroécologie auprès de la jeunesse avec la création de jardins scolaires dans les écoles ou l’organisation de camps pour les jeunes adultes.
 
Votre don est vital pour développer auprès des jeunes ces pratiques agricoles respectueuses de l’environnement et les ancrer durablement dans le futur, afin de construire la souveraineté alimentaire de ce pays.