2e combat

En République Centrafricaine, le vivre ensemble aujourd’hui permet la reprise des activités agricoles

En République centrafricaine, la minorité peule a connu pendant de nombreuses années l’exclusion et a souffert de profondes inégalités. Face à de terribles exactions et des combats meurtriers, elle a fui le pays. Ce conflit a  non seulement attisé les haines entre les différentes communautés mais a aussi détruit  l’agriculture.

 

Aujourd’hui, la paix reste encore fragile. Le « vivre ensemble » doit devenir réalité car de nouveaux conflits seraient source d’insécurité alimentaire. L’économie locale doit donc nécessairement être relancée pour protéger les populations de la faim.

 

Nos deux organisations partenaires, l’AIDSPC (Association pour l’Intégration et le Développement Social des Peuls de Centrafrique) et la PIJCA (Plateforme interconfessionnelle des jeunes Centrafricains), œuvrent dans ce sens pour favoriser l’intégration des Peuls, développer des activités de dialogue et conforter la paix.

 

Votre don est déterminant  pour continuer ce long travail de réconciliation et permettre le développement d’activités traditionnelles agricoles et d’élevage, synonyme de sécurité alimentaire.